Tant que l’état de santé et le niveau d’autonomie d’une personne âgée le permettent, il n’y a pas de problème à ce que cette personne reste chez elle. Il va de soi qu’il faut s’assurer que son domicile soit adapté à ses nouveaux besoins.

Pourquoi vieillir chez soi

Les aînés, ainsi que leurs proches, peuvent tirer plusieurs avantages à demeurer dans leur domicile. En voici quelques-uns:

  • Bénéficier de crédits d’impôt pour le maintien à domicil
  • Tirer avantage des déductions et subventions pour les aînés

Au fil du temps, il se peut qu’une personne âgée ne soit plus en mesure de faire par elle-même certaines tâches. C’est à ce moment que les membres de la famille ou le personnel du CLSC interviennent et prennent en charge ces tâches. À cet égard, il est suggéré de commencer tôt la planification des démarches de soutien à domicile auprès des organismes de la santé et des services sociaux, afin de ne pas être affecté par les imprévus.

Un domicile adapté, pour vieillir chez soi en toute sérénité

Il est possible qu’il soit nécessaire d’apporter des modifications au domicile de l’aîné, pour le rendre sécuritaire et opérationnel. La réalisation de l’évaluation des besoins en adaptation du domicile permet de déterminer les mesures à prendre pour remédier aux problématiques identifiées.

Le transport est un facteur déterminant du niveau d’autonomie d’une personne. La perte du permis de conduire attribuable à des problèmes médicaux et/ou au vieillissement est à prendre en considération. Dans le quotidien, plusieurs activités impliquent d’avoir à se déplacer : les rendez-vous, les courses, les sorties récréatives… Il faut donc prendre en compte les autres moyens de transport offerts sur le territoire : le transport en commun, les services de transport bénévole, les taxis, l’entourage…

Pour finir, il est dans l’intérêt des aînés de faire appel aux ressources qui leur sont destinées. En effet, des ressources telles que celles offertes par Serenis, permettent aux aînés de conserver plus longtemps leur autonomie et de vieillir dans la dignité. Il est aussi fortement suggéré d’informer la famille du déroulement des démarches de maintien à domicile. En cas de besoin, il sera plus facile pour les membres de la famille de vous conseiller et de vous épauler.